Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : PARLHOT
  • PARLHOT
  • : Parlhot cherche à remettre l'art de l'interview au cœur de la critique rock. Parce que chroniquer des CD derrière son ordi, c'est cool, je le fais aussi, mais le faire en face du groupe en se permettant de parler d'autres choses, souvent c'est mieux, non ?
  • Contact

INTERVIEWS

Rechercher

28 mars 2006 2 28 /03 /mars /2006 20:02
Journée de grève générale, part IV

Mais bon, je ne suis pas pris dans la manif, je suis tranquillement chez moi, assis devant mon ordi et mon poste de radio, étrangement calé sur Europe 1 (ah oui ! c’est ma copine, elle écoute l’émission de Morandini le matin), me diffuse les bêtises de la bande à Ruquier et sa bande (je n’ai même pas levé le petit doigt pour changer de fréquence, c’est dire combien je suis militant) entrecoupées régulièrement par les radotages du flash info spécial, qui scotche sur les chiffres des manifs anti-CPE. La mobilisation serait très forte, les policiers auraient dénombré 900 000 manifestants en France sans compter Paris, ce qui amènerait facilement le score à 1 million de manifestants. Les syndicats, eux, indiquent carrément 2 millions de manifestants, voire 2 millions 600 000 d’après la CGT. Parmi les chômeurs et les étudiants, il y aurait même des salariés, des retraités et bien évidemment des casseurs présents depuis le début du défilé, mais qui auraient été mieux contenus que la semaine dernière. A ce stade, qu’importent les chiffres, cette manifestation serait historique. Ce serait de loin la manifestation française contemporaine la plus importante depuis belle lurette. (Alors, franchement, qu’est-ce qu’un pèlerin supplémentaire comme moi aurait changé, si ce n’est apporter un numéro de plus ? Je suis bien mieux chez moi en compagnie de Ruquier et sa bande ou ensuite Pierre-Louis Basse – sa voix ressemble étrangement à celle d’Yves Calvi – qui discute avec ses invités de l’inflation des diplômes. D’ailleurs, le bougre vient de m’apprendre pourquoi le morceau "Up and Down" des Lofteurs number one vient régulièrement me tourner en tête alors que je ne lui ai rien demandé : la mélodie de cette chanson est calquée sur celle de "Vive les vacances" de Dorothée. Et Ruquier et sa bande de lancer un bootleg de fou entre Dorothée et les Lofteurs, qui ferait pâlir d’envie DJ Zebra.) Mais ça ne fait ni chaud ni froid à Villepin. Retranché à l’Assemblée, il rejète toujours l’ultimatum de la rue.

Partager cet article

Repost 0
Published by sylvain Fesson - dans DISCussion
commenter cet article

commentaires

Cilcé 28/03/2006 22:14

Je les trouve bien tous tes articles quand même sur "comment je me trouve des excuses pour pas manifester"... Mais franchement c'est pas beau! C'est avec des raisonnements comme ça qu'on a Lepen au deuxième tour, des gens qui se disent, à quoi ca sert que j'aille voter? Une voix de plus ou de moins ça change rien? Ou: à quoi ca sert de voter utile? (pour faire une variante). Bref, c'est pas joli joli tout ça moi je dis, Papa ! Même si c'est joliment écrit...:o)

sylvain Fesson 29/03/2006 01:51

Je suis d'accord. Sauf que là c'est quand même un cran en dessous de l'urgence du vote des dernières présidentielles. Je n'aurais pas été jusqu'à dire qu'il était inutile de voter, et qu'une voix de plus ou de moins ne servait à rien. Je ne suis pas un mauvais citoyen à ce point, faut pas pousser. J'ai un minimum de conscience civique. Mais oui, j'ai assumer la bêtise de mon désengagement au niveau des manifs et le pathétique contenu de mon discours fantasmatique de papa. Je pensais y avoir mis plus d'ironie, pour qu'on voit que j'ai conscience du côté pathétique de la chose. Du coup ton commentaire m'a fait réfléchir. Et j'ai ajouter une petite phrase de chute manifestement mon ironie et mon recul par rapport à ma propre bêtise. Pour me sauver ?