Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : PARLHOT
  • PARLHOT
  • : Parlhot cherche à remettre l'art de l'interview au cœur de la critique rock. Parce que chroniquer des CD derrière son ordi, c'est cool, je le fais aussi, mais le faire en face du groupe en se permettant de parler d'autres choses, souvent c'est mieux, non ?
  • Contact

INTERVIEWS

Rechercher

6 août 2008 3 06 /08 /août /2008 01:46
Mods in France




"Kate Moss je la ferai tourner pour mes copains"


"Amy Winehouse c'est pour faire la vaisselle"

 

 





"Bad Taste And Gold On The Doors" parle de drogue, de Kate Moss et de Rolls Royce. Entre les trois à choisir vous prendriez quoi ?
Wilfried : Moi Kate Moss.
Cyril : Euh Kate Moss moi j'en ai un peu rien à foutre, je pense que je prendrais la drogue.
Guillaume : Pareil !
Cyril : Parce que soyons clair, si j'ai une Rolls demain, je vais la revendre pour m'acheter de la drogue donc ça ne sert pas à grand-chose !
Guillaume : Moi si j'ai Kate Moss c'est pareil, je la ferai tourner auprès de mes copains pour m'acheter de la drogue.
Cyril : Même pas, elle nous ramènerait de la drogue !


Ok ! Dans la série comparaison, tout à l'heure je rapprochais "Bad Taste..." au "Empire" de Kasabian. "A Trip To Vienna", lui, me fait furieusement penser au "Pure Morning" de Placebo...
Cyril : C'est une influence qu'on n'a pas du tout...


Mais qui peut ressortir de vous malgré vous...
Cyril : Oui, carrément. Plein de trucs ressortent en nous malgré nous. Placebo c'est suffisamment dans notre paysage audiovisuel pour qu'à un moment ou un autre on l'ait dans le crâne. Au-delà de ça, "Pure Morning" c'est une des seules très bonnes chansons de Placebo. A mon goût. Donc la comparaison ne me dérange pas !


Dans pas mal d'articles qui vous sont consacrés vous parlez de vos albums préférés et alors il est souvent question de choix indiscutables, genre Le Velvet et Led Zep...
Cyril : Ah, si tu disais à Olivier, notre chanteur, que Led Zep ce n'est pas bien il te donnerait raison.


Je vois bien que chacun de vous à ses marottes, mais ce que je veux dire c'est que vous n'écoutez quand même pas que des disques rangés au Panthéon du rock. Dites-moi donc un peu quels sont les disques moins "respectables" que vous aimez.
Cyril : Bah par essence, je me dis que si je l'aime c'est que le disque est respectable !
Guillaume : Moi je ne pense pas trop à des albums, plus à des titres en particuliers, genre "Sexy Back" de Justin Timberlake. Ce titre c'est une bombe atomique. La prod est démente. Le morceau est dément.
Cyril : Dans le même genre, il y a le "Toxic" de Britney Spears. Je suis un fan ultime. Tu pourrais me le remettre trois fois par soirée. Pareil pour le morceau un peu electro qui illustre actuellement une pub pour Areva alors que c'est une sous-daube. Moi j'aime bien les sous-daubes comme ça, genre Superman's Lover...
Guillaume : Oui, il y a un gimmick qui marche, un riff qui est bien fait, la prod est béton. C'est comme Eminem, il n'y a rien à redire.
Cyril : De toute façon, du moment qu'elle est bonne, toute la musique est respectable, même si elle est faite pour marcher commercialement. Moi je préfère à la limite un Timbaland ou un Neptunes qui dit : "Je vais faire un énorme tube avec Britney Spears" et qui fait effectivement un "Toxic" derrière plutôt qu'un mec super indé et super réac.


Dans Silence is Golden il y a des moments où l'on a l'impression que la batterie part dans des trips kraut rock...
Cyril : Franck serait fier que tu lui dises ça !


Mais l'ancrage anglais l'emporte toujours sur ces excursus germaniques...
Cyril : Franck est fan de krautrock, de groupes comme Can. Mais comme on écrit à cinq il est forcément limité dans son délire pour faire lien avec la partie musicale qui suit et qui n'est pas forcément krautrock.
Guillaume : Et puis Franck ferait bien durer ça une demie heure or nous on se fait chier au bout de cinq minutes. Tu mets le doigt sur un truc, c'est que dans nos compositions on a chacun plein d'influences différentes et chacun avec son instrument introduit une couleur particulière.
Cyril : Ça rejoint un truc dont on parlait tout à l'heure : on écrit pas de compos en tournée, mais il y a une exception qui infirme la règle c'est qu'en tournée on travaille souvent des reprises, par exemple "I'm Not Like Everybody Else" des Kinks ou "Pump It Up" de Costello. Et souvent, comme on n'aime pas les reprendre telles quelles, en fait on crée des parties entières au milieu de ces morceaux et du coup ils deviennent des morceaux perso.


Vous fonctionnez comme des parasites. Vous coloniser l'organisme d'une grosse bête pour vous en nourrir et repartir avec la patate.
Cyril : C'est ça ! On pique la moelle de ces morceaux pour en faire autre chose à côté !
Guillaume : En même temps, aujourd'hui c'est ce que font tous les mecs qui font des remix. En remixant un morceau ils réinventent des parties totalement différentes de l'original.


Finalement c'est peut-être la démarche artistique la plus sincère parce qu'elle cite sa source là où beaucoup se contentent de plagier des morceaux sans le dire ou ne reconnaissent tout simplement pas qu'ils créent sous influence de plein de chansons sans s'en rendre compte.
Cyril : Oui. En tout cas, nous, les gens ne se sont jamais rendu compte du morceau à partir duquel on s'était basé pour créer tel morceau perso.


Pourquoi ce titre d'album, Silence is Golden ?
Guillaume : C'est un peu le contrepoint du second degré dont on parlait tout à l'heure à propos des paroles de nos chansons.
Cyril : C'est un peu notre façon de nous intéresser à ce qui nous entoure. Pour nous Silence is Golden renvoie aux non-dits, c'est-à-dire que c'est justement le contraire du silence...
Guillaume : Le silence est d'or mais ça peut-être un danger.
Cyril : Voilà parce que finalement ce qui est le plus violent se passe toujours derrière le silence. Il y a toujours quelque chose de dramatique derrière les non-dits, dans une famille, dans un pays, dans une société...
Guillaume : Dans un groupe de rock...
Cyril : Ce que tu ne vas pas dire, ça va finir pas déclencher une bagarre entre des gens, ils vont se pourrir, se détester parce qu'ils n'ont pas résolu le problème. Au niveau de la société, Silence is Golden exprime cette question qu'on se pose : "Comment ça se fait que les gens n'ouvrent pas leurs gueules ?" Ils ne disent pas : "Ça vous l'avez déjà fait, on sait comment ça va se passer, on sait bien que derrière ça va péter."


En ce moment qu'écoutez-vous ?
Cyril : Moi je peux parler d'un groupe qui s'appelle Spoon. C'est très connu. Leurs premiers albums viennent d'être réédités donc j'ai acheté et c'est énormissime.
Guillaume : Moi pour faire la vaisselle j'écoute Amy Winehouse, c'est génial (rires) ! Sinon j'ai acheté l'album des Justice.


Alors ?
Guillaume : J'ai peur de l'écouter. J'ai super peur de le mettre sur la platine. Vraiment. Ça fait une semaine que je l'ai acheté et je n'ose pas le mettre sur la platine.
Cyril : Tu as peur que ce soit trop bien ou trop mal ?
Guillaume : J'en ai trop entendu parler et j'ai peur que ce soit trop bien. J'ai peur de me prendre une claque parce que je suis fan de musique électro. J'ai peur de me dire : "Merde, mais pourquoi je n'ai pas fait ça ?".
Cyril : Pour revenir sur Amy Winehouse, je trouve que son album est bien mais il me donnerait plutôt envie d'aller direct racheter des trucs des Ronettes, etc. Dans de tels cas, je serais du genre, avant d'écouter le disque, à acheter toutes les références antérieures que citent les journalistes dans leurs articles.
Wilfried : Faudrait que le vendeur ose dire à celui qui veut acheter l'album d'Amy Winehouse d'acheter d'abord l'album des Temptations.
Cyril : Moi j'ai pris une bonne claque il n'y a pas si longtemps avec Les Fratellis. Ça ne pète pas plus haut que son cul, ils n'ont pas réinventé quoique ce soit mais l'album passe très bien. C'est du Franz Ferdinand en plus rock. Tout à l'heure on parlait d'ailleurs des groupes très référencés et bien Franz Ferdinand, par exemple, j'ai écouté certains trucs d'eux et ça m'a fait penser presque trait pour trait à des trucs genre Gang of Four. J'ai halluciné : c'était limite le même morceau avec des paroles différentes.


Ça ne m'étonne pas trop. Par exemple récent on m'a appris que leur single "Take Me Out" était calqué sur le "Back Off Buggaloo" de Ringo Starr.
Cyril : Le rock est vraiment un repaire de faussaires !




Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvain Fesson - dans DISCussion
commenter cet article

commentaires

lustucru 09/09/2008 11:57

j'suis nul en ortho mais quand même...

Sylvain Fesson 09/09/2008 18:35


C'est-à-dire ?


Jay 13/08/2008 10:26

Moi je trouve que cette itw leur donne une image de gens modestes et sympas. La bande de potes à laquelle on aimerait tous ressembler. Du coup, je me disais que personne dans ce groupe, pas même le chanteur, ne se distingue vraiment. On les confond tous. C'est la différence avec les Beatles, en fait. Pour le reste, j'en vois aucune:)))Sinon concert de Bellegarde au Divan du Monde samedi soir. Viendez!!!

Sylvain Fesson 15/08/2008 09:47


Je suis assez d'accord avec ce que tu dis là Jay, ils ont un vrai côté groupe de potes soudés, et ça fait envie. Après est-ce qu'ils se ressemblent tous ? Bah eux non, mais c'est juste qu'ils sont
pas médiatisés comme un boys band comme le furent les Beatles donc tu ne t'en rend pas compte !


lustucru 11/08/2008 16:08

je ne dirai pas le mot non jen e le dirai pas puisque tout le monde s'en fout.indice.P... M.........ben la partie 3 est aussi sympa que la 2 et la 1

Sylvain Fesson 12/08/2008 05:37


Pure Merde ???


lyle 08/08/2008 15:51

Je n'aimais déjà pas leur musique mais cette interview me les rend en plus vraiment antipathique...

Sylvain Fesson 12/08/2008 05:35


Ah bon ? Pourquoi ?


sexinpalavas 08/08/2008 11:03

trés sympa cette série d'interview qui sort des cadres habituels... ça parle quand même beaucoup d'influences musicales plus ou moins pesantes sur la scéne actuelle, genre la chose jamais vraiment assumé même quand elle est évidente.

Sylvain Fesson 12/08/2008 05:28


Sexinpalavas, si tu aimes les interviews qui sortent des cadres habituels je pense (sans trop me la jour) que tu devrais trouver ton compte sur Parlhot. Au plaisir donc de te revoir dans le coin.