Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : PARLHOT
  • PARLHOT
  • : Parlhot cherche à remettre l'art de l'interview au cœur de la critique rock. Parce que chroniquer des CD derrière son ordi, c'est cool, je le fais aussi, mais le faire en face du groupe en se permettant de parler d'autres choses, souvent c'est mieux, non ?
  • Contact

INTERVIEWS

Rechercher

26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 10:53
N’a-t-il fait que bader après "Thriller" ?

 




Autant j’ai failli en verser une pour Bashung autant pour Michael… Le mec était parti trop loin, trop loin des hommes et de l’idée somme toute basique qu’on se fait du songwriter ou du song and dance man comme ils disent là-bas… N’empêche tout l’été je me la suis repris en plein face la musique de Michael. Impossible d’y échapper, elle était partout, sortant des radios, des télés, des bars, de chez toi, du supermarché. Partout comme un zombie, plus pimpant que jamais. Obsédante. Mutante. A tel point que marchant dans la rue avec elle en tête je n’avais qu’envie : stopper ma folle course parisienne pour exploser comme un éclair en un "Who’s bad !", jambe en l’air.

 

"Ce que l’homme a de plus précieux est une brève épilepsie" écrit Paul Valéry dans Tel Quel II. C’est ça. M.J. était un(e) "Führer de vivre", une frustration qui éclate. De celle qui vous dynamite tout gosse sous les atours de King of Pop… Bon cet été (meurtrier) je n’ai pas moonwalké en pleine rue. Pas osé. Au lieu de ça j’ai lu. Deux biographies consacrées à M.J. : Michael Jackson, Pop life d’Olivier Cachin et Michael Jackson, La chute de l’ange de Stéphane Koechlin, et décidé d'organiser un truc à trois : une rencontre-débat. Des deux bios, je ne vous cacherai pas que ma préférée est celle de Cachin, celle de Koechlin tenant plus du "fast book" comme l’a si bien dit son confrère. Son livre sur l'icône, Koechlin l’a écrite en 15 jours après la mort de l’artiste. C’est une commande de son éditeur. Deux co-auteurs l’ont aidé. Sans cela, dit-il, il n’aurait jamais écrit sur Michael. A l’inverse de Cachin, qui avait presque fini son livre le jour du fatidique 25 juin 2009, il ne l’a jamais porté dans son cœur. Il n’est pas "fan", surtout de sa période post Thriller. Il assume sa "chute de l’ange" sensationnelle et psychologisante comme la bio "illégitime" sur Michael ? Soit. On pourrait en discuter longuement. Comme on le pourrait du livre sobre, homérique et documenté de Cachin. On le fit d’ailleurs. Mais vu les riches désaccords de ces deux spécialistes de musiques noires sur Michael Jackson, j'ai, dans un premier temps du moins, décidé de garder leurs propos sur ce qui lui survivra  : sa musique. Interview vidéo, pour changer !

 

Merci à Fulldawaprod


 

Partager cet article

Repost 0
Published by SYLVAIN FESSON - dans DISCussion
commenter cet article

commentaires

juko 02/12/2009 10:46


bah zlaors, ça commence à manquer de la parlhot fraîche!


SYLVAIN FESSON 03/12/2009 00:20


Eh bah voilà Dieu je sais pas, mais moi je t'ai entendu : tac ! y'a du neuf
J'ai traversé une période compliquée pour publier sur Parlhot
Mais j'ai aps arrêté d'écrire et d'interviewer, loin de là !
Je te (et vous) réserve plein de surprises à venir


Rozéfré 28/11/2009 08:06


Bonne continuation


SYLVAIN FESSON 03/12/2009 00:19


Merci Rozéfré, du clair, du concis (ça fait plaisir aussi) !


eveden 26/11/2009 19:58




if I can allow myself :


here’s two bands, from France, hope you like it…


morning favorites
http://www.megaupload.com/?d=QO1YU4TM


eveden
http://www.megaupload.com/?d=F7JS2ZW2




SYLVAIN FESSON 03/12/2009 00:18


You can, you can, thanks !
(Tu peux, tu peux, merci !)
J'écoute ça quand j'ai une minute.



XLO 05/11/2009 19:54


Très belle l'interview. Cachin à l'air d'être un bon. Marrant comme la mythologie émaille l'échange : boîte de Pandore, Samson, Tristan et Iseut (!!!), Graal... Perso je bosse sur une autre
commande qui traite de "mythomanies urbaines"... J'avais dans ma doc un petit bouquin sur Michael Jackson mais... Ca me semble compliqué aujourd'hui. On en a trop parlé. Et je ne suis pas
spécialiste. Mais en tous cas, c'est vrai que le mythe est là.


SYLVAIN FESSON 03/12/2009 00:17


Content que l'échange Cachin-Koechlin sur MJ t'ait d'une certaine façon stimulé !
C'est vrai que tout cela charrie son lot de mythologie(s)
Toi, sur les mythologies urbaines ?
Faudra que tu me parles de ça...


Pascal François 05/11/2009 19:45


J'ai écouté l'entretien. Je trouve que c'était une très bonne initiative. Il faut que tu rencontres plus d'acteurs de la critique musicale. Sur ma vision des choses à propos de l'entretien lui-même
: cela se sent que Cachin se faisait chier
a discuter avec l'autre critique. Il est beaucoup plus éclairé en ce qui concerne
MJ que Koechlin. J'avais l'impression que Koechlin faisait simplement de la figuration. Il était trop évasif et trop généraliste dans son approche. Je ne sais pas comment s'est poursuivit la
conversation, mais j'imagine que
pour les 2, il s'agissait de la période de promotion.


SYLVAIN FESSON 05/11/2009 19:50


C'est vrai que c'est toujours bénéfique de rencontre ces gens-là (Cachin, Koechlin, de grands critiques, ou des simplement connus). J'avais commencé à le faire intensivement à l'époque de mon
mémoire sur les rock-critic. Je continue d'une autre manière aujourd'hui. Hors mémoire. Par exemple bientôt je rencontrerai l'auteur du bouquin que je t'ai montré sur Led Zep : Pacôme Thiellement.
Après sur ta vision de l'itw elle-même, je te suis carrément : Cachin y est impérial, un aigle dévorant Koechlin réduit au rôle de simple figurant, tout penaud. Par contre, je précise, on n'était
plus en période promo. Leurs bios sur MJ sont sorti cet été et on été déjà en septembre. Pour ce qui est du reste de l'entretien (l'avant et l'après ce qui est montré là),  je le publierai à
l'écrit quand j'aurais un moment.