Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : PARLHOT
  • PARLHOT
  • : Parlhot cherche à remettre l'art de l'interview au cœur de la critique rock. Parce que chroniquer des CD derrière son ordi, c'est cool, je le fais aussi, mais le faire en face du groupe en se permettant de parler d'autres choses, souvent c'est mieux, non ?
  • Contact

INTERVIEWS

Rechercher

23 septembre 2006 6 23 /09 /septembre /2006 03:07

"Et si je me rasais... ?"


Je viens de voir La moustache, film d'Emmanuel Carrère sorti en 2004, et porté à l'écran par un joli duo d'acteur : Vincent Lindon (Marc) et Emmanuelle Devos (Agnès). Mais porté, le film l'est surtout par un livre : La moustache, roman du même Emmanuel Carrère (paru chez POL en 1986) et par ailleurs biographe de Philip K. Dick...





La moustache
, avant de le voir, ça m'a rappelé les collègues de mon frère de l'agence d'infographisme Graphéine. Ils se sont lancés un défi stupide : se laisser pousser la moustache, uniquement la moustache, et récompenser celui qui tiendra le plus longtemps sans se la raser en lui offrant des BD. Pour l'instant, il n'y a pas de gagnants, ni de perdants. Ils ont l'air de s'y faire à leurs moustaches. Ils en seraient presque à s'enorgueillir de l'avoir parce que, parait-il, par une étrange culbute chic, porter la moustache n'est plus beauf mais... chic. Tendance. (Pas faux : Brandon Flowers, le chanteur du groupe de rock The Killers, a décidé de s'afficher portant la moustache dans le clip du single précédant la sortie de leur deuxième album, Sam's Town. Et en ce moment, Bob Dylan qui triomphe avec Modern Times, son 30e album, s'affiche toujours avec une fine moustache, qui lui donne des airs de Charlie Chaplin et de cow-boy spaghetti.) La moustache, avant de le voir, ça m'a également rappelé qu'un best of hommage à Freddy Mercury vient de sortir à l'occasion des 60 ans de sa naissance. Le génie de Queen portait impeccablement la moustache. Comme un tyran.

La moustache, après l'avoir vu, ça m'a laissé dans un drôle d'état d'inertie. Sans savoir trop quoi penser. Avec le loisir de pouvoir trop penser. En penser tout, et rien à la fois. Ma copine a lu le livre, moi pas. Je ne savais pas comment ça allait se finir. Queue de poisson oblige, je ne sais d'ailleurs toujours pas comment ça se finit, alors que je viens de le voir. Emmanuel Carrère est un petit malin. Il sait perdre son spectateur. Le laisser sans repère. C'est lui qui a écrit L'adversaire, en 1999 toujours chez POL et adapté trois ans plus tard sur grand écran par Nicole Garcia. Il a aussi écrit une biographie sur Philip K. Dick.

Première partie. "Tiens, et si je me rasais la moustache, ça te plairait ?" C'est la question en apparence banale que peut se poser tout homme qui se regarde le matin dans la glace, surtout s'il a cinq minutes devant lui pour passer à l'acte en se saisissant du rasoir et du tube de mousse. Se raser (la barbe, la moustache), c'est une des rares choses (socialement convenue) sur laquelle l'homme a prise pour modifier son apparence, se faire beau, et se faire autre, durant quelque temps. (Sur ce terrain, même si les hommes rattrapent leur retard, les femmes possèdent encore une plus grande marge de manœuvre.) "Tiens, et si je me rasais la moustache, ça te plairait ?" Une question qu'on se pose à soi, dans le miroir, mais qu'on peut aussi poser à l'autre, sa femme par exemple : autre miroir, plus déformant (quoique) que celui de la glace. Miroir dont on attend qu'il nous renvoie une réponse, un regard, une nouvelle image de nous-même, conforme à ce qu'on est dans le fond. "Tiens, et si je me rasais la moustache, ça te plairait ?" Ce matin, c'est la question que pose Marc à Agnès, sa femme, et tout par en couille. Elle ne remarque pas qu'il s'est rasé et pour cause : pour elle, il n'a jamais eu de moustache. Ça le ronge, Marc. Surtout qu'Agnès n'est pas la seule pour qui il n'a jamais eu de moustache. Ses collègues, le serveur du café d'en face, les amis de sa femme, tous sont formels : il n'a jamais eu de moustache. Rien. Nada.


Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvain Fesson - dans IDEEcryptage
commenter cet article

commentaires

Cécile 26/09/2006 23:48

Bon... Et alors ? La suite quoi! Moi j'ai lu le livre, oui, mais j'ai pas lu la fin de ton article... Alors j'attends !

Sylvain Fesson 27/09/2006 00:47

Oui, oui, ça va venir, un peu de suspense tout de même ! et un peu de respect pour le supsense entrentenu ! la suite va venir dès demain avec en plus très vite dans la foulée des photos choc ! je n'en dis pas plus, j'espère avoir été assez vendeur. Sur ce je me retire. To sleep.