Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : PARLHOT
  • PARLHOT
  • : Parlhot cherche à remettre l'art de l'interview au cœur de la critique rock. Parce que chroniquer des CD derrière son ordi, c'est cool, je le fais aussi, mais le faire en face du groupe en se permettant de parler d'autres choses, souvent c'est mieux, non ?
  • Contact

INTERVIEWS

Rechercher

2 janvier 2009 5 02 /01 /janvier /2009 19:16
Jérôme Attal















Mon enquête sur les chansons de Noël qui rockent ton sapin a commencé au chaud avec ce que j'avais sous la main, à savoir un Wombats, comme vous avez pu le lire ici. L'animal s'est avéré loquace, mais m'a quand même laissé sur la fin. Restant toujours au chaud, j'ai alors décidé d'appeler Jérôme Attal.


Ce jeune auteur-compositeur-interprète que je chéris depuis des années comme un (jardin) secret a écrit une belle chanson de Noël. Elle s'appelle tout simplement "La chanson de Noël" et clôture divinement Comme elle se donne, son deuxième album, sorti en 2005. M'ayant mailé son numéro de téléphone il y a deux minutes, je l'appelle sur le champ. Allo, Jérôme ? Alors comment t'es venue l'idée de faire cette chanson de Noël ? Parce qu'on ne peut pas dire que c'est une tradition française de faire des chansons de Noël. "Les chansons de Noël, j'ai toujours trouvé ça terrible. J'aime ce qu'en ont fait les anglais comme les crooners américains. Je suis très fan du rat pack : Dean Martin, Franck Sinatra, tout ça. Même Johnny Cash a sorti un super album de Noël, notamment une sublime chanson qui s'appelle "The Christmas Guest". Et il ne faut pas oublier l'album de Noël produit par Phil Spector, superbe. En France, on n'a pas tout ça. Il doit y avoir quelques exceptions puisque si je ne dis pas de bêtise quelqu'un comme Barbara a fait une très belle chanson de Noël intitulée "Joyeux Noël". Mais voilà, en France on a une tradition de la chanson et pas une tradition de la pop song, ce qui est tout à fait différent. Or les chansons de Noël font partie de l'ADN de la culture pop anglo-saxonne. C'est pour ça qu'on a inévitablement peu de chansons de Noël en France. Moi si j'ai fait une chanson de Noël dans cette tradition anglo-saxonne, très orchestrée, c'est parce que mes chansons prennent pas mal racines dans cette culture-là. Je voulais que ma chanson de Noël reflète mon amour de la pop song en général. Je l'ai écrite alors qu'on venait tout juste de faire une petite tournée en Suisse. Avec les montagnes et la neige qu'il y avait là-bas, on était donc en plus en plein dans l'esprit de Noël !"


Avec ce titre, Jérôme n'a pas réussi à rayonner comme il l'aurait espéré : "J'aurais bien aimé que cette chanson ait une vie spéciale, qu'on me propose de la jouer à la radio ou sur des plateaux de télé, je ne sais pas, faire des choses un peu folles dans des émissions spéciales Noël. J'aurais même accepté d'aller la chanter sur le canapé rouge de Michel Drucker ! Mais je n'avais pas la notoriété suffisante pour que ça se fasse. Ma chanson reste donc confidentielle. Elle fonctionne au bouche-à-oreille, d'happy few en happy few. On me la demande surtout sur Internet, via Myspace, tous les Noëls. C'est ça l'avantage d'une chanson de Noël, c'est que ça a ce côté intemporel, événementiel, qui fait qu'on peut la proposer à chaque Noël. Mais ce n'était pas mon idée. Mon idée, c'était de mettre la pâtée à Tino Rossi parce qu'il commence à nous gonfler : ras-le-bol de n'avoir presque que lui au rayon des chansons de Noël en France, avec Mireille Mathieu !" Sur ce salutaire coup de gueule rempli d'humour, cet amoureux (des lettres) qui écrit également des livres et des chansons pour d'autres semble ne plus rien avoir à dire sur la question des Christmas song.














Comme c'est un de mes chouchous en chanson pop française et que je ne l'ai pas tous les quatre matins au téléphone, avant de le quitter j'en profite pour savoir où il en est de son troisième album, dont les quelques extraits sur son Myspace ont déjà fait chaviré mon coeur : "En fait, les chansons sont faites, mais je n'ai pas de label donc je ne sais pas quand ça sortira. Surtout qu'en ce moment le milieu du disque est très frileux, et qu'on ne va pas se battre pour faire un travail de développement à long terme sur un jeune artiste comme moi. Tout cela fait que musicalement je travaille à un rythme qui n'est pas celui que j'ai dans le ventre, mais comme j'écris des livres et que je suis très demandé en tant qu'auteur de chansons, ça va, je n'ai pas trop d'aigreur. Parce que je n'ai pas le temps de m'apitoyer. Ces derniers temps j'ai donc surtout une actualité littéraire. J'ai sorti deux romans (L'amoureux en lambeaux, aux éditions Scali, en février 2007 et Le garçon qui dessinait des soleils noirs, aux éditions Stéphane Million, en septembre 2008) ainsi qu'un essai sur l'influence des chansons des Beatles dans l'existence (Le rouge et le bleu, aux éditions Le mot et le reste, en février 2008) et en mars prochain je sors mon deuxième essai, Le Journal fictif d'Andy Warhol, où je revisite les années 80, musique et art, en me glissant dans la peau d'Andy Warhol. Et sinon côté parolier, j'ai travaillé sur le nouveau disque de Mareva Galanter, sur celui de Pierre Guimard qui sort en février et j'ai aussi écris plein de titres pour un jeune mec qui s'appelle William Rousseau. J'ai plein d'autres projets en cours mais par superstition je préfère ne pas en parler." Quoiqu'il en soit, que ce soit sur le canapé rouge de Parlhot ou ailleurs, je vous reparlerai de ce dandy-là, Jérôme Attal.



Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvain Fesson - dans DISCussion
commenter cet article

commentaires

Alex 03/01/2009 17:10

Sur une compilation du webzine La Magic Box (en téléchargement libre). Son titre Easy Basile est disponible sur la compil'.

Sylvain Fesson 03/01/2009 17:13


Ah oui, c'est vrai. D'ailleurs en allant sur ton blog hier, j'ai découvert eu vent (d'hiver) de cette compile et l'ai donc téléchargée. J'ai plus qu'à prendre le temps de l'écouter maintenant !
Super ce morceau "Easy Basile" ;-)


Alex 03/01/2009 11:04

Tiens, marrant, j'ai découvert Jérôme Attal très récemment, et tu l'interviewes ! Ce post confirme tout le bien que je pense du bonhomme :))

Sylvain Fesson 03/01/2009 17:04


Comment l'as-tu découvert ?