Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : PARLHOT
  • PARLHOT
  • : Parlhot cherche à remettre l'art de l'interview au cœur de la critique rock. Parce que chroniquer des CD derrière son ordi, c'est cool, je le fais aussi, mais le faire en face du groupe en se permettant de parler d'autres choses, souvent c'est mieux, non ?
  • Contact

INTERVIEWS

Rechercher

17 décembre 2008 3 17 /12 /décembre /2008 12:27

Le top des blogs


"15 blogs, 20 albums par blog, 195 disques cités, quelques débats, et un article unique posté par tous le même jour, nous sommes fiers de vous présenter "Albums 2008 : Le top des blogs" soit le classement des meilleurs albums de 2008 vu par 15 blogs musicaux francophones : Blog Culturel, Dans mon Mange Disque, Des Oreilles Dans Babylone, Force Critique, I left without my hat, J'écoute de la musique de merde, Good Karma, Le Choix de Mlle Eddie, Le Hiboo, Let's Be Critical, L'Oreille en Feu, Playlist Society, Pop Revue Express, The Man of Rennes." Dont moi : Parlhot.


Reprise du communiqué : "L'idée était, non seulement, de confronter les points de vue de bloggers tous spécialisés dans la musique via des approches bien différentes (chroniques de disque, actualité, photos, interviews ou encore billets d'humeurs), mais aussi de réaliser un projet fédérateur afin de mettre en avant les interactions qui existent de plus en plus entre nous. Il en résulte une sélection de 15 disques. Certains sont une surprise, d'autres étaient plus qu'attendus, mais tous ont mérité leur place ici. C'est la première fois que nous nous lançons dans une telle démarche. Comme tout classement, le nôtre est probablement imparfait et relève d'un consensus entre personnalités ayant des goûts très différents, mais comme les articles que nous postons chaque jour, il a été réalisé avec passion et honnêteté, sans jamais se prendre trop au sérieux. De par les différents bloggeurs qui l'ont composé, nous espérons qu'il aura du sens à vos yeux et qu'il vous permettra de refaire quelques découvertes. En espérant pouvoir remettre ça en 2009." Voici ce classement :


1) Portishead : Third
2) Bashung : Bleu Pétrole
3) TV on the Radio : Dear Science
4) MGMT : Oracular Spectacular
5) Sigur Ros : Med sud i eyrum vid spilum endalaust
6) Shearwater : Rook
7) Poni Hoax : Images of Sigrid
8) Black Mountain : In the Future
9) Departement of Eagles :
In Ear Park
10) The Last Shadow Puppets : The Age of Understateme
nt
11) Santogold : Santogold
12) Foals : Antidotes
13) The Mars Volta : The Bedlam In Goliath
14) Man Man : Rabbit Habits
15) The Walkmen : You & Me



Après cette parole "corporate" à laquelle j'ai accepté de souscrire, je reprends la parole, en mon nom. Oui, cette année j'ai sacrifié au rituel du classement discographique de fin d'année. Et Dieu sait que je n'aime pas ça. Je n’ai jamais aimé l’idée de ce genre de classement. Franchement la musique n’est pas un sport ! Ça me rappelle ce que disait le journaliste Wilfried Paris dans sa rubrique "ego-trip" du magazine Chronicart. J’ai retrouvé le numéro en question, je cite en intégralité : "On me demande : "Donc, le nouveau Beck, ça vaut pas mieux que Sea Change, et c’est moins bien que Mutations ?". Non coco, c’est pas si simple, la vie, chaque disque est unique, incomparable, et aucun disque n’est moins bien ou meilleur qu’un autre, coco. D’où l’absurdité de mettre des notes et d’émettre des classements, tu vois ? Car le rock-critique spinoziste entend,"par réalité et par pefrection, la même chose". Et donc, chaque disque est parfait. Croire qu’un disque vaut mieux qu’un autre est une idée fausse, répandue parmi ceux qui pensent détenir le bon goût. La nature est si bien faite que tous les disques sont parfaits, de l’auto-prod’ en CDR au dernier Madonna, coco. Le rock-critique doit juste rendre compte de leur réalité, et donc, de leur perfection. Ce qui lui évite d’avoir à dire aux lecteurs ce qu’ils doivent penser. Ils sont grands, ils comprendront." Bon, il plane un peu loin le Wilfried, il accentue le truc à dessein, mais je comprend l’idée. Mais bon, lorsque Jean Sebastien Zanchi de Good Karma et Benjamin Fogel de Playlist Society m'ont proposais de participer en me disant que j'avais été retenu comme un des 20 blogs qui selon eux "jouaient (ou pouvait être amené à jouer) un rôle important dans la blogosphère musicale française", je n'ai pas pu décliner. J'étais un peu honorer de faire partie de ce clan, moi qui rame à 50 visiteurs par jour en moyenne et qui ne fait rien pour arranger les choses (à part me soucier de la valeur ajoutée de mon contenu). J’ai cédé comme cédé dernièrement quand Chronicart (tiens, tiens…) et Hitmusemag.com m’ont fait le même genre de proposition. Je me suis : "Allez, ne fais pas ton saint, ne reste pas dans ton coin, tente l’expérience, tu verras bien." J'ai donc dit oui à Benj et Jean-Seb. Mais après, bien sûr, j'ai râlé. A des moments j'ai douté. J'ai bien cru que j'allais abandonner. Parce que j'en avais marre de recevoir 36 000 mails par jour pour savoir si on devait retenir 10, 15, 20 ou 30 albums, et comment on allait titrer cet article, et comment on allait assurer la promo de cette opération, etc. Tout ça me gonflait. Je ne me sentais pas dans le même délire de ces gars pour qui blogguer semble, comment dire, trop viscéral. Oui j'avais l'impression de faire face à une même typologie de personnes alors que ces 15 blogs sont assez différents. Ça va "du blog de chroniques classique au blog de photos en passant par celui d'interviews". C'est con ce sentiment de se sentir plus différent que les autres. Mais dans ce lot gloubiboulgesque qui mélange blogs et webzines alors que ce n'est pas du tout la même chose (un blog c'est un truc solo qui carbure à 500 visiteurs max par jour en faisant de la news racoleuse alors qu'un webzine c'est un truc collectif qui peut attirer plus de 5000 visiteurs par jour), dans ce lot donc qui fait des interviews ? Qui dépasse le stricte cadre de la chronique de disques pour vraiment aller à la rencontre des musiciens, les faire parler (et je ne parle pas des compte rendus de concert, ça c'est encore un truc à distance, un truc de fan) ? Bah il n'y a que moi, je crois. Est-ce à dire que je suis le seul journaleux de la bande ?


Du coup ça m'a fait doucement rire quand certains ont dit que l'idée de ce classement des meilleurs disques de 2008 par des bloggeurs francophones était aussi censé ridiculiser celui des Inrocks & co. Parce que déjà, faire un tel classement, c'est illico répéter les travers bêta de la profession. C'est clairement se positionner en "enfant des Inrocks". Alors faire ça en disant en gros "on va tuer le père", la bonne blague. D'ailleurs, je le pressentais, et ça n'a pas manqué : pour moi ce classement ne s'éloigne pas vraiment du classement que les Inrocks eux-mêmes auraient pu faire ou vont faire. Ce n'est pas que les albums cités soient mauvais mais ils reflètent des choix trop consensuel, pas assez axés découvertes. Portishead ? Oui, l'album est très bon, c'est évident, mais justement c'est trop évident, quel intérêt de le mentionner. Et personnellement j'ai beau l'avoir aimé, il n'a pas squatté ma platine. Bashung ? Pas un mauvais disque, mais un mauvais Bashung, à mon sens. TV on the Radio ? Pète-couille. MGMT ? J'aurais pu les mentionner eux, très bon disque, mais pareil, quel intérêt ? Encore un artiste qui a fait la une de tous les magazines musicaux "officiels" et plus encore. Sigur Ros ? Pareil que Bashung : pas un mauvais disque, mais un mauvais Sigur Ros, à mon sens. Bref, aucun des groupes de mon top 20 ne se retrouve dans le classement final de l'opération. Et quelque part j'en suis fier. Voici mon classement 2008 :



1) Idaho : The Forbidden EP & Alas
2) Merz : Moi et mon camion
3) Syd Matters : Ghost days
4) Acetate Zero : Civilize the satanists
5) Liam Finn : I'll be lightning
6) Minor Majority : Candy Store
7) The Artyfacts : Maybe everything that dies someday comes back
8) Andy Yorke : Simple
9) Rhesus : The fortune teller said
10) Moi Caprice : The art of kissing properly
11) Bang Gang : Ghosts from the past
12) The Married Monk : Elephant people
13) Manset : Manitoba ne répond plus
14) Jean-Philippe Goude : Aux solitudes
15) M83 : Saturday = Youth
16) Uzi & Ari : Headworms
17) Coming Soon : New grids
18) Coldplay : Viva la vida
19) Keane : Perfect Symmetry
20 ) The Killers : Day & Age



Je n'ai même pas encore eu le temps de vous parler de chacun de ces disques sur Parlhot. Acetate Zero, Moi Caprice, Andy Yorke, Rhesus, Uzi & Ari, Keane : je vous en parlerai sans doute en 2009. Parience. Mais donc voilà, je ne me suis pas du tout retrouvé dans le classement global de ce projet. Et je ne joue pas trop au traître et au mec qui crache dans la soupe. Je le leur ai dit. J'ai écrit : "En fait je trouve juste que ce classement montre une chose : peu ou pas de différences entre bloggueurs et presse papiers. On est foutu pareil, on est presque les mêmes mecs, la même génération donc voilà ça s'en ressent. Même le Walkmen, le Black Mountain, le Department Of Eagles et le Poni Hoax ont de fortes chances d'être classés dans les mags papiers. Et c'est vrai que même si le but d'un top ten n'est pas de proposer des découvertes et bien je me disais qu'un top ten de blog se devait d'être différent, alternatif, or notre classement montre que les bloggueurs (enfin nous, précisément), ne sommes plus vraiment alternatif, et qu'au contraire on s'est semble-t-il aligné, nivelé avec la presse type Inrocks, Technikart dans un effet de vase communiquant. Quelque part je le déplore pas hein, car je suis pas trop preneur de ses esprits de chapelles genre nous contre le monde, etc. Parce que voilà je crois que c'est vain, puisqu'une in fine peu de choses nous séparent. C'est pour ça que j'ai pas hésité à foutre du Keane, Coldplay et The Killers dans mon top ! J'ai sincèrement aimé ces disques, ils ont tourné sur ma platine, mais voilà dans un autre registre plus confidentiels et pour d'autres raisons j'ai aussi beaucoup aimé le Manset, le Jean-Philippe Goude, etc. que j'ai moins écouté en boucle mais c'est normal, ils représentent une autre approche de la musique. Pour conclure je dirai donc ceci : si on veut avoir des top ten "alternatifs" il faut je pense nous même prendre soin de faire des classements qui tiennent compte de nos différentes approches de la musique. Et bien se poser la question : qu'est-ce que j'ai vraiment aimé ? Dans tous les sens du terme, plaisir honteux, plaisir cérébral, etc. Facile à dire comme d'hab..." Là-dessus, smiley à l'appui, Benjamin de Playlist Society m'a répondu que mon message était "vraiment pertinent", que je devrais publier "un vrai post là-dessus" et qu'on devrait peut-être plus aller dans ce sens si on remet ça l'année prochaine.


Je ne pense pas refaire ça l'année prochaine. J'ai goûté au truc et bof. Quel est l'intérêt du classement qu'on a obtenu ? Peau de zob à part le petit coup de pub donné au blog de chacun des participants. De toute façon doit on faire confiance à un classement de disques qui s'est érigé s'en qu'aucune bière n'ait été consommée pour ce faire ? Pour découvrir des choses, allez plutôt lire les classements individuels de chaque bloggueurs. Je ne sais pas eux, mais moi cette opération m'a limite foutue le cafard. Parce que voilà ça met en lumière qu'on tire tous chacun de notre côté comme des débiles. Que notre réponse à la domination des Inrocks & co (domination toute relative vu l'écroulement des ventes), c'est de la jouer petit bras en pondant un classement de disques sur la toile. Youpi ! Rock'n'roll ! Tout ça pour quelques visiteurs de plus. (Avec des mecs comme ça, moi je dis, la presse papier peut dormir sur ses deux oreilles.) Parce que voilà finalement le but de cette opération, qu’elle émane de magazines papiers ou de bloggueurs, c'est ça : donner l’impression qu’on a affaire à un organe (au sens de corps de métier), quelque chose qui pèse, soudé, alors qu’on a seulement affaire à des gens isolés et assez individualistes qui cherchent à se faire un peu de promo sur le dos de cet éphémère effet de groupe. Et hop après chacun retourne à sa petite vie, rien n'a changé (en plus moi, à chacun de ces 3 classements mes choix ne se sont pas retrouvés dans ceux de la masse, j’ai été évincé par le nivellement inhérent de l'exercice). C'est pour ça qu'à un moment, n'y tenant plus, j'ai lancé : "Et si on se réunissait tous pour boire et se décider à ne former qu'un seul et même site de musique pour pouvoir enfin gouverner le monde, hein ?!" Christophe Gbezo de Dans Mon Mange Disques m'a répondu qu'il avait "pensé à l'idée il y a quelques minutes". Merci Christopher, une once d'espoir. Lyle de J'Ecoute De La Musique De Merde m'a quant à lui rétorqué que ça existait déjà et que ça s'appellait Pitchfork. Mais il devait plaisanter, je pense. Enfin bref, moi je ne plaisantais pas trop. Et je m'inquiète pour cette génération d'avoir été le seul à avoir formulé cette idée apparemment folle. Allez, continuons donc sagement à perdre notre temps à rester derrière nos machines, à nous envoyer des blagues potaches, à parler HTML et à faire des concours de quéquettes en comparant nos stats. J'ai déjà passé assez de temps à écrire tout ça, si je rentrais enfin dans ma journée ?



Photo par Rod du site Le Hiboo



Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvain Fesson - dans MEDIAlogue
commenter cet article

commentaires

Francky 01 12/01/2009 19:14

Salut Sylvain !Je découvre seulement ton classement 2008. Au vue des nombreux commentaires que j'ai rapidement survolé, je vois qu'il y a eu débat. Et heureusement car, si utilité il y a pour ce genre d'exercise, c'est bien celui-ci : provoquer le débat, confronter nos différents gouts, donc par la même nos idées !Perso, je trouve ton classement totalement différents de tous ceux que j'ai vu (et du mien, sur mon blog). Je ne suis pas raccord avec beaucoup de tes choix mais tant pis. C'est vrai que j'ai été surpris de voir Keane (pas terrible du tout), Coldplay (injustement bannis par les Ayatollah du rock indé) et The Killers dans ton classement. Perso, je suis un grand fan de Bashung depuis longtemps. Et encore plus après son virage electro, expérimental et novateur pris avec "Fantaisie Militaire" et son sommet, son hymalaya "L'Imprudence" ! Et je trouve "Bleu Pétrole" très aboutie tout en étant plus accessible.TV On The Radio ont aussi réalisé un album plus accessible, plus pop sans renier de leurs audaces formelles, leurs expérimentations.Portishead était le come back gagnant (pas en terme de finance mais d'artistique) de 2008 ! Au lieu de reprendre les mêmes formules, le groupe s'est reinventé, complétement renouvellé !!!    Ton papier écrit avec ton classement m'a interpellé. Très pertinent, tu poses les bonnes questions, insites à réfléchir sur l'uniformisation des goûts musicaux de nous tous, bloggeurs ou non !A quoi sert ces classements ? Pourquoi une telle uniformisation de nos goûts ? Ou dégoûts ? Cela amène à la véritable question, de plus est pour nous trentenaire qui avons connu les grandes heures de l'alternatif : -1- période Bérurier Noir et les vrai labels indépendants                  -2- Les grandes heures du mouvements techno, des "vrai" teufs, de l'esprit originel (1990/95) avant la médiatisation du phénomène et des inévitables répressions policières (j'en garde des souvenirs...)Donc, la vrai question est :  Est-ce que le mouvement alternatif, dans cette France Sarkozyste et mondialisée, existe-t-il encore  aujourd'hui ?J'aurais envie de répondre que oui. Mais..Aujourd'hui, qu'est-ce que ç'est le rock indé ????.....Désolé de blablater ainsi, de faire des commentaires aussi long mais ton papier m'a vraiment "parler". Chapeau-bas l'ami !A + dans la blogosphère (ou dans la vrai vie peut-être) !!!!!!!!!!

Sylvain Fesson 13/01/2009 00:26


Oui, Francky, il y a eu débat et c'était le but de cet article, de faire un petit électrochoc pour susciter le débat, merci de le poursuivre d'ailleurs.

Pour le différend sur Keane bah euh j'assume, je le trouve sympa. Pareil pour The Killers, même s'il flirte avec le mauvais goût. Il en faut aussi. C'était mon quota !

Bashung je l'ai ré-entendu dans un bar avant hier et... j'avais que je m'en suis voulu d'avoir été un peu dur avec lui... parce qu'il passe bien, il "vieillit" bien... Je suis donc assez accord
avec ce que tu en dis.

Grande question : qu'en est-il de l'alternative culturelle ? De l'underground ? A l'heure où Internet est (presque) partout... Je n'ai aps vraiment la réponse, et en fait je n'ai pas envie de
raisonner en termes underground/mainstream, je trouve ça... peut-être à tort, un peu dépassé.

Reviens blablater quand tu veux Francky ;-)


lyle 10/01/2009 20:32

Rigolo de lire tous ces commentaires presque un mois après ( j'avais été le premier... )Oui un classement c'est personnel, oui l'initiative était veine, oui la blogosphère tend à s'uniformiser mais on a eu un ECHANGE et quand on regarde le faible nombre de commentaires en général sur les blogs de musique, c'est quelque chose de fondamental. Et ton billet était excellent !Pour créer notre fourche.com, n'hésite pas à m'envoyer un email...

Sylvain Fesson 12/01/2009 04:12


Oui, il y en a eu pas mal des commentaires, les gens se sont lâchés. Normal : le sujet était fédérateur pour une fois. On n'était pas là à parler de nos disques coups de coeur, de tous ces disques
qu'on n'a même plus le temps d'écouter et de découvrir tellement on croule sous la musique, non on ne parlait pas de ça (le contenu) mais des blogs (le contenant), et finalement c'est plus ça qui
intéresse et nous conditionne (car medium is message, disait l'autre). Je te maile très bientôt au sujet de fourche.com !


anarchy 02/01/2009 18:48

Etonnant de voir toujours les memes groupes dans ces tops (portishead,mgmt,bashung,tv on the radio,…) .Si la musique rock devient si standard on peut ajouter ryan adams and the cardinals, les jonas brothers , anti flag . Le rock mainstream a bien marché cette année. Deviens toi méme le standard comme disait trip hawkins.

Yann Lebout 28/12/2008 22:42

Je suis plus ou moins d'accord avec toi quand tu expliques ta méfiance critique vis-à-vis des classement. Sauf que toi comme moi ne sommes pas comme monsieur tout le monde de la musique. Je peux montrer n'importe quel classement de toi ou des Inrocks à mes collègues universitaires, et tu peux être sûr qu'ils ne connaîtront pas pas plus de trois noms (Bashung, Portishead et MGMT - et encore, pas sûr pour les deux derniers). Ces classements ont donc un sens pour eux, qui veuelent peut être quand même découvrir tardivement la base musicale communément admise de 2008.De plus, je suis en radicale opposition avec les raisons que tu avances pour ne pas mettre Portishead ou MGMT dans ce classement. Si on s'intéresse à la musique, le fait qu'elle soit médiatique ou pas ne doit pas interférer dans ce genre de classement (ou alors, on fait un classement des albums que vous avez sans doute manqué en 2008 et que vous auriez pas du). Par ailleurs, le Portishead est magnifique de mon point de vue - il passe alor que j'écris ce commentaire.L'avantage de ton classement, c'est qu'il annonce la couleur et qu'il me dit que nous n'avons pas les même gouts musicaux (Coldplay ?, Syd Merz ?,  Keane ???), et donc c'est un classement personnel. Le premier ne me renseigne abslolument pas sur les critiques qui l'ont fait tellement il est consensuel. C'est pour cela que le principe des classements doit selon moi au moins rester individuel !Voilà, bonne fêtes de fin d'année sinon !

Sylvain Fesson 28/12/2008 23:04


Salut Yann,

Merci pour ta longue réaction argumentée.

Pour la prendre à rebrousse-poil, c'est-à-dire commencer par la fin, je dirai que je suis tout à fait d'accord avec toi : un classement n'a finalement d'intérêt que s'il est individuel. Parce qu'il
est alors sans compromis. Et reflète si je puis dire la sensibilité précise, avec sa cohérence et ses faux paradoxes. Par exemple moi j'aime beaucoup la musique relativement calme,
mélancolique, planante, et mon classement en témoigne. Maintenant il témoigne aussi du fait que j'aime autant des groupes "underground" (Merz) que "mainstream" (Keane).

Je suis d'accord aussi sur un autre point que tu soulèves : dans l'absolu la composante médiatique ne devrait pas parasiter les groupes qu'on sélectionne pour ce genre de classement. Sauf
que là cette composante a pris toute son importance car "l'organe" qui énonce ce classement est une corporation de blogs, des gens se voulant donc alternatifs du point de vue médiatique. C'est pour
cela que j'ai trouvé totalement "contre-productif" que ces blogs citent Portishead et MGMT et que personnellement j'ai exclu ces groupes de mon top alors que j'ai aimé leurs disques.

Pour finir je suis aussi d'accord avec toi quand tu dis que ces classements sont utiles pour tes "collègues universitaires" qui symbolise en gros l'amateur de musique moins "branché" que le
bloggueur lambda, MAIS j'ai quand même l'impression que les lecteurs de ce genre de blogs sont avant tout d'autres bloggeurs, c'est-à-dire des gens déjà très bien informés, ce qui minimise
l'intérêt de ces classements. Après voilà tout ce que je dis là est assez schématique, or la vie c'est la nuance, donc ni toi ni moi n'avons totalement tort ou raison. Il y a du vrai partout ah ah
!


Chicro 28/12/2008 17:58

One Switch to Collision ?
Om ?
Dr Dog ?
Dungen ?