Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : PARLHOT
  • PARLHOT
  • : Parlhot cherche à remettre l'art de l'interview au cœur de la critique rock. Parce que chroniquer des CD derrière son ordi, c'est cool, je le fais aussi, mais le faire en face du groupe en se permettant de parler d'autres choses, souvent c'est mieux, non ?
  • Contact

INTERVIEWS

Rechercher

23 avril 2006 7 23 /04 /avril /2006 17:17
Le 20 avril, chez Cauet, Emmanuelle Gaume, ex-présentatrice d’Exclusif a présenté son minois sexy et Déshabille-toi, son premier roman… érotique (suite).
 
Emmanuelle Gaume a débarqué dans le petit écran en 94 par l’entremise de Michel Field. Il la remarque devant son poste alors qu’elle présente la météo sur Canal+. Ce sera sa première et unique météo : sous l’aile de Field, la jeune diplômée en communication à l'EFAP (Ecole Française des Attachés de Presse et des Professionnels de la Communication) qui avait pour seul bagage d’avoir été attachée de presse chez un distributeur de disques et animatrice des matinales de France-Musique devient chroniqueuse de musique classique au Cercle de Minuit. Elle suit ensuite son Pygmalion à Europe 1 où elle apprend le métier en tant que journaliste-reporter. Elle en garde de merveilleux souvenirs, et admire toujours son Michel Field qu’elle qualifie au passage d’homme "cultivé" et "jouisseur". Jouisseur, le mot est-il anodin ? Michel Field est réputé friand de boîtes échangistes, fait que m’a déjà rapporté un ami bien assez curieux sur ce point pour que je ne mette pas en doute sa parole. Field aurait-il simultanément introduit Emmanuelle dans le monde du petit écran et celui des boîtes échangistes ? Mystère…
 
Très vite, Emmanuelle décide de voler de ses propres ailes et change de registre pour ne pas être étiquetée "intellectuelle du PAF". En 95, elle anime Matin Express sur M6 et l’année suivante Les Filles sur Fun avec Genie Godula, qu’elle pistonnera plus tard sur Exclusif. En 97, elle rencontre Dechavanne sur Telequanon, un flop éclair qui lui fait prendre conscience qu’elle ne veut plus "jouer les potiches à la télévision". Elle fait donc un saut sur les écrans du savoir de la Cinquième puis chez Rive Droite / Rive Gauche de Thierry Ardisson, "une bête de télé" qui "s'est montré drôle et sympathique". En 98, elle ajoute Arthur à son prestigieux tableau de chasse et choppe une chronique dans Les Enfants de la télé. Elle y prend "énormément de plaisir", Arthur est "incontestablement le plus gentil boss" qu’elle a connu jusqu'ici. Bingo ! Savoir complimenter ses patrons a du bon. Pendant plus de deux ans, elle anime Exclusif, un concept américain de "journal télévisé sur l'actualité people" adapté par la boîte de prod d’Arthur. En 2000, amie de Philippe Vandel, elle se retrouve catapultée co-animatrice de la nouvelle formule de Nulle Part Ailleurs avec Thierry Dujeon. NPA se crashant dans les tréfonds de l’audimat, la chaîne la recase dans + de Zapping. On sent venir la "traversée du désert" mais Emmanuelle se recycle sur le câble, anime de 2001à 2004 l’émission de cinéma Starmag sur TPS Star. Elle y est journaliste, animatrice et co-productrice. Pour mieux contrôler sa carrière, elle se met à l’écriture et au développement de projets d’émissions et retourne à ses premiers amours en produisant des disques et des concerts, notamment Pierre et le Loup avec Smaïn. Elle a même son propre label : Intrada.
 
La traversée du désert télévisuel d’Emmanuelle Gaume, c’est donc plutôt aujourd’hui, le 20 avril 2006, date de son passage chez Cauet. Elle doit rebondir. Alors elle met la Gaume Emmanuelle, car elle a plus d’un tour dans son sac. Armée de son roman érotique qui mélange, bien dosé, sexe et soupçon d’élégance, elle est de nouveau visible, bien en phase avec ce qui émoustille les médias dans cette époque ou le sexe prime. Son livre, Déshabille-toi, est donc un bon coup de promo, qui rajeunit son image et devrait faire monter sa côte dur le site de Caps (Je ne suis pas le seul à craquer sur Gaume, il y a carrément des types qui font des sites où ils exposent des captures d’écrans de leurs animatrices préférées et Emmanuelle Gaume y a une place de choix, mais plus encore Cécile de Ménibus). Mais cela va-t-il suffire pour lui valoir de nouvelles faveurs du tube cathodique ? Cela va-t-il suffire pour lui attirer de nouvelles propositions… indécentes et plus que cela ? Aujourd’hui, il y en a de plus jeunes qu’elle sur le marché. Allô, Michel ?
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvain Fesson - dans MEDIAlogue
commenter cet article

commentaires