Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : PARLHOT
  • PARLHOT
  • : Parlhot cherche à remettre l'art de l'interview au cœur de la critique rock. Parce que chroniquer des CD derrière son ordi, c'est cool, je le fais aussi, mais le faire en face du groupe en se permettant de parler d'autres choses, souvent c'est mieux, non ?
  • Contact

INTERVIEWS

Rechercher

8 avril 2006 6 08 /04 /avril /2006 23:10
PARL HOT en prend pour son grade (suite)

Sentir mon existence comme redoublée, customisée, c'était sympa. Mais il y en a bien eu un, un rabat-joie, qui est apparu in fine pour me faire une critique, une vraie. C'était un pigiste, une connaissance de Longueur d'Ondes, qui comme moi n'y pige plus trop. Mais qui contrairement à moi ne pige plus trop tout court, si j'ai bien compris. Un type en manque de musique, de concerts, de soirées, etc. Ou plutôt du fun et du pouvoir que provoque l'ego trip journalistique d'être au cœur de tout ça et de s'en emparer à sa guise pour en parler soi. Bref, il s'est fait l'avocat du diable, ce qui est louable, en me conseillant de mieux cadrer l'usage de mon blog. (De toute évidence lui n'avait pas trop aimé le récit de mes vacances cannoises.) Parce que pour lui, si j'envisageais vraiment PARL HOT comme une vitrine professionnelle (il l'avait analysé comme tel et je lui ai confirmé vouloir PARL HOT comme tel), il faudrait sous-entendu expurger mon blog de ses quelques textes plus centrés sur ma personne ou sur les pensées réflexives que je tiens sur ma vie et mes écrits. Enlever tout ça et ne garder de personnelle que l'écriture. Le style. (Point sur lequel il est un tout petit peu mal placé pour la ramener, mais bon je ne suis pas là pour l'égratigner.) Je lui ait dit : "Oui, je vois ce que tu veux dire. Mais il ne suffit pas d'avoir une écriture personnelle. Un blog, c'est un "support" spécial. (Et il devrait le savoir, lui qui travaille pour le blog de Jack Lang.) C'est un média spécial car il est fondamentalement lié à l'intime, à l'actualité privée de son auteur. Il faut donc amener un minimum le contenu qui s'y trouve, aussi pro et journalistique soit-il, par des entrées "personnelles". Tu vois ? Et pour moi, même cela ça ne suffit pas. Je me vois mal n'y proposer que des articles au sens strict et journalistique du terme, c'est-à-dire des textes "informatifs". Ce n'est pas ça mon trip. Enfin, ce n'est pas que ça. Ça n'en est qu'une partie. Je tiens aussi à l'aspect carnet de bord et laboratoire perso de PARL HOT."

Je tiens à tenir sur mon blog quelques saillies sur Me Myself and I. Parce qu'il est bon de dire qui l'on est et comment on travaille. Quelles questions on se pose et comment on fait sa tambouille. Faire cette autocritique ou cette simple mise à distance permet de reprendre son souffle. De rire un peu. De ne pas tout le temps se prendre au sérieux. De ne pas tout le temps être journaliste. Ces moments sont ponctuels. Mais ils font partie de l'aventure qu'est pour moi, même minime, celle d'écrire un blog. Une aventure que j'espère longue et bonne comme un cross country pour sportifs masos. De toute façon, ai-je dit à cette personne, "Je ne fais pas ce blog uniquement pour les professionnels, je l'écris aussi pour les amis et plus largement les amateurs des thématiques que j'aborde." Et j'aurais dû finir en précisant que : "D'ailleurs pour moi, ces trois "catégories" de lecteurs ne sont en fait peu ou prou qu'une seule et même personne unie par une curiosité et des centres d'intérêts communs. Idéalement, pour moi, l'ami doit pouvoir me lire avec la distance du pro et le pro me lire avec l'empathie de l'ami." Je ne changerai pas cette ligne que suit PARL HOT depuis son lancement. C'est moi et je me montre à lire tel que je suis. Tel que j'aime et ressens les choses, habité par le journalisme, mais pas seulement. Et je repense à cette phrase de Cocteau, citation du jour bien pratique dans une telle occasion car elle me confère les pleins pouvoirs : "Ce que le public te reproche, cultive-le, c'est toi."

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvain Fesson - dans MEDIAlogue
commenter cet article

commentaires

sylvain 13/04/2006 17:08

réponse à Jessica :Sympa ça, de tomber sur mon blog par un heureux hasard. Tu faisais une recherche particulière sur le net ? Merci pour le compliment. Ca fait plaisir de se savoir lu, bien sûr, mais surtout apprécié pour son "approche du blog". Alors si en plus ça t'ouvre les yeux sur le blog et t'incites à lancer le tiens, c'est top. Tiens moi au courant des avancées de "mimi blabla" ;-)Pour ce qui est de ton mémoire de maitrise sur le phénomène blog, primo, je te conseillerai vivement d'aller zieuter sur nanoblog.com, le site de Cyril Fièvet, rédac chef de Netizen, mag sur la "révolution blog" et auteur d'un livre sur les blogs. Sans doute que tu le connais déjà. Mais sait on jamais. Pas de problème pour se voir et discuter blog et approche de blog pour ton mémoire. Je suis peu dispo jusqu'au 24 avril, pour cause de taf, ce qui arrive parfois, mais dit moi par la suite quand est-ce qu'on peut fixer ça et où.A+AmicalementSylvain

jessica 13/04/2006 01:03

salut sylvain, je m'appelle jessica. Je suis tombé par un heureux hasard sur parl'hot. Tout d'abord je tenais à te féliciter pour la justesse de ton approche du blog. Par ton analyse tu m'as ouvert les yeux sur la richesse de ce mode d'expression.Moi même je m'y intéresse beaucoup beaucoup, mais jusqu'a présent j'ai eu du mal à franchir le cap; aujourd'hui (grace à toi) je suis décidée:  je vais créer ma page perso "mimi blabla"!Par ailleurs, dans le cadre de ma maitrise de socio, j'angle une partie de mon mémoire sur le phénomène blog, et je souhaiterais ardemment t'interviewer pour recueillir ton témoignage ;°)talk to you soonjess

Sylvain 11/04/2006 15:32

réponse à Mathieu :

J'entends le Mathieu qui critique, mais j'entends aussi le Mathieu qui soutient amicalement pour que les choses avancent, dans le bon sens si possible, vu que tant de flou artistique existe...

Définitivement pas de problème pour "ta grande gueule". Bien au contraire. J'ai beau fanfaronner dans l'article en question, il y a la part de jeu dans cet article, l'écriture, l'ironie, mais tes critiques m'on fait et me font sincèrement réfléchir. Quand je dis que tu te fais "l'avocat du diable" et que c'est "louable", c'est une manière - en clin d'oeil - de te remercier de me critiquer. Je préfère une critique sincère, pensée, qu'un compliment à la va vite, supercificiel, voire hypocrite. Juste que ça m'a fait sourire que hop ! en fin de soirée ce soit justement toi qui prenne le rôle du rationnaliste, du critique. Ca te ressemble et je n'en attendais pas moins de toi ;-) Juste aussi qu'on en est vite venu au côté critique de la chose et hp ! j'ai dû partir donc ça faisait bizarre : "le cheveux sur la soupe" !

Alors voilà, j'ai pris la remarque au vol - soupçon d'inspiration-réflexion - et j'en ai fait ce texte qui vaut ce qui vaut...

Content en tous cas que ça te donne l'occase de dire ce que tu contais me dire sur Parl Hot.

Je suis d'accord sur le fait qu'il ne faille pas faire de son blog, quand on le voit un minimun en tant que "vitrine pro", une plate-forme pour ses états d'âmes, etc. Je m'y suis risqué dernièrement, car le blog est tout nouveau pour moi, et j'ai eu besoin de crevé l'abcès, de badiner un peu égoïstement en me racontant. Mais ça ne va pas faire long feu. Très vite, l'info musicale et culturelle pure et dure va prendre le dessus. Un peu de patience. Et j'espère que dans quelque temps, sous peu, tu y trouveras ce qui t'accroche dans mon approche de la musique. Rendez-vous bientôt sur Parl Hot, j'espère !


Sylvain 11/04/2006 15:15

réponse à mister -E- : merci de sonner l'alarme quant aux fautes d'orthographes ! pas toujours le courage j'ai de passer les articles au peigne fin avant de les mettre en ligne. Je viens de le faire, je crois que c'est mieux ainsi, merci !

Sylvain 11/04/2006 11:43

Ah oui excusez-moi, bonne remarque de Juko dont je viens de prendre compte : la soirée était au Nouveau Casino, pas au Triptyque. Mea Culpa. Je fais des erreurs et pas que d'orthographe, à vouloir être réactif... je vais essayer d'améliorer vite tout ça !