Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : PARLHOT
  • PARLHOT
  • : Parlhot cherche à remettre l'art de l'interview au cœur de la critique rock. Parce que chroniquer des CD derrière son ordi, c'est cool, je le fais aussi, mais le faire en face du groupe en se permettant de parler d'autres choses, souvent c'est mieux, non ?
  • Contact

INTERVIEWS

Rechercher

24 juin 2009 3 24 /06 /juin /2009 15:02

Double jeu




"Je suis anti-krutt"

 

 

"Pourquoi ne ferais-je pas le premier téléfilm érotique d'Islande ?"


Ghost From The Past s'ouvre sur "The World Is Gray". Ce titre c'est presque une ode au spleen, non ?
Pour ce morceau, j'avais initialement écrit ce texte assez triste et je me suis dit que j'allais essayer de lui coller une musique joyeuse, mais ça ne marchait pas. Les chansons joyeuses ce n'est pas pour moi. Mais bon, en même temps quand tu écoutes de vieux standards des Supremes, par exemple, la chanson a l'air joyeuse mais les paroles sont super tristes. Pareil pour "Stop In The Name Of Love" que j'ai repris sur Something Wrong.


Je ne sais pas si tu connais le rocker belge Arno mais récemment je discutais de ces contrastes musique-texte avec lui. Il me disait par exemple qu'il avait Lui par exemple qu'il avait été étonné de découvrir que sous ses airs de chanson guillerette "
Knowing Me Knowin You" de Abba parlait de choses très triste, d'où son envie de la reprendre en blues guitare-voix.
Oui et c'est marrant parce que parfois des gens demandent cette chanson pour leur mariage, ce qui montre bien qu'ils ne se penchent pas sur ce que ça dit. A un moment avec Craig Walker, le chanteur d'Archive, on voulait reprendre "Sweet Sixteen" de Billy Idol, une chanson adorable. Mais on a déchanté dès qu'on s'est penché sur le texte. Trop pervers (finalement sur Siamese, le premier solo de Craig Walker, ils ont repris "Perfect Day" de Lou Reed, plus politiquement correct - Nda).


Aha. En fait, pour revenir à "The World is Gray", je dirai que sa mélancolie aérienne et pudique m'a fait penser aux Carpenters...
J'aime les Carpenters. D'ailleurs mon batteur préféré est Karen Carpenter. Tu connais l'histoire des Carpenters ?


Non...

Au départ les Carpenters étaient un trio. Ils faisaient du jazz instrumental et Karen était batteur. Ensuite elle s'est mise à chanter quelques chansons et ça a tellement plu qu'on lui a demandé de continuer. Durant les concerts elle passait donc la moitié de son temps à chanter derrière sa batterie et l'autre à chanter au poste de chanteuse attitrée. Elle a fini par ne faire plus que ça, chanteuse attitrée, mais comme elle n'en avait jamais eu le désir ça a commencé à la miner. Elle est tombée en dépression et morte d'anorexie à 32 ans. Voilà,
elle qui souhaitait juste jouer de la batterie, l'industrie de la pop l'a tuée. Et quand tu écoutes les Carpenters tu peux entendre la grâce avec laquelle elle jouait de la batterie. Comme toutes les batteuses, elle est meilleure que n'importe quel batteur. Souvent les mecs tapent fort en pensant qu'ils vont obtenir un son fort, ce qui est le cas, mais ils obtiennent aussi un son plus court. Or ce qui compte, enfin pour moi, c'est la durée de la frappe, sa vibration. C'est pour ça que je préfère les batteuses.


Tu as dit qu'à la base tu voulais faire de Ghost From The Past un disque de rock guitare-basse-batterie. Au final c'est un disque de soft pop. As-tu un problème avec le rock ?
Non, regarde, sur ce disque "I Know" est presque black metal. Et "Black Parade" est lui aussi un peu rentre dedans. J'aime le rock. Vraiment. A un moment j'ai même failli monter un groupe black metal. C'est la musique que j'écoutais ado, beaucoup de death metal, mais aussi Alice In Chains. Alice in Chains c'est très déprimant. Quand tu es déprimé écoutes Alice In Chains. Tu verras. Contrairement à d'autres groupes de cette période j'écoute toujours Alice In Chains. Aujourd'hui en gros mes goûts vont donc de Sepultura à Janet Jackson.


Si tu aimes le hard et le métal en ce moment tu dois être gâté car Alice Cooper, Metallica, Motörhead, AC/DC, tout ce petit monde revient en force. Il paraît même que le nouveau Guns and Roses pourrait enfin sortir courant 2008 !
Vu le nombre de fois où sa sortie a été annoncée puis reportée rien ne nous dit que cette fois-ci sera la bonne. Je doute même que ce disque sorte un jour. Mais s'il sort, je suis sûr d'une chose : il sera mauvais.


En effet, je doute qu'Axl Rose soit le Brian Wilson du hard. Sur le net j'ai vu des extraits de concerts qu'il a récemment donnés avec les musiciens censés former le reste des Guns. Ce n'était pas  super.
Oui, j'ai vu ça et j'ai aussi vu qu'Axl Rose ressemblait à un monstre. Il a pris du poids, son visage est méconnaissable, c'est le Michael Jackson du hard. Un psychopathe. Bref, toute cette histoire de Chinese Democracy est un bon coup commercial, que le disque sorte ou non. D'ailleurs
The Spaghetti Incident, le dernier Guns, était déjà un bon coup commercial puisque c'était un disque de reprises. Je m'en souviens parce qu'à l'époque j'étais fan des Guns. J'apprenais la guitare en essayant de jouer "Sweet Child O'Mine".


Je vois ! Anthony Gonzales est lui aussi fan de hard. En avez-vous discuté ?
Un peu. Mais il m'a surtout dit qu'il écoutait beaucoup My Bloody Valentine...


Et Sigur Ros aussi dont il a choisi le producteur pour son dernier album. Aimes-tu la musique de tes "confrères" de Sigur Ros ? Comme ta musique elle est lente, douce et triste, fidèle à l'image cliché qu'on se fait de l'Islande...

Je ne pense pas qu'il y ait tant de liens que ça entre ma musique et la leur. D'ailleurs je n'ai aucun de leurs disques. Mais je les ai déjà vu sur scène et c'est très chouette... Moi ce que j'aime en ce moment, c'est Duffy. A la première écoute j'ai détesté la voix, tout, puis à la deuxième j'ai trouvé ça ok et à la troisième je m'étais attaché à l'écriture des chansons. Certaines me véhiculaient une impression de déjà vu. J'ai regardé les crédits et j'ai vu que certaines étaient signées Bernard Butler. Et c'est vrai qu'on pouvait y entendre un peu de la griffe guitaristique qui a fait le son de Suede.


Tu aimais la musique de Suede ?
J'ai beaucoup aimé leurs deux premiers albums ainsi que "Stay Together", leur dernier single avec Bernard Butler. Après ils ont pris un guitariste qui essayait de sonner exactement comme Butler et ils ont inévitablement sombré parce que tu ne peux pas égaler quelqu'un en le copiant.


Tout à l'heure on parlait de ton travail musical "alimentaire". Comme Moby tu as fait plein de synchro pub
pour des spot TV Citroën, Lancia, Yves Rocher, TGV, Gaz de France, etc. Cela te rapporte-t-il plus que la vente de tes disques ?
Oui, souvent. Parce que je n'ai vendu que 20 ou 30 000 exemplaires de mon précédent disque, Somethin Wrong. C'est déjà pas mal mais ça ne va pas aller en s'améliorant. Donc, oui, heureusement que je bosse pour la pub, la télé, le cinéma... En fait sur mes disques je dépense plus d'argent que je n'en gagne. C'est en partie dû au fait que je suis stupide et qu'il m'arrive parfois d'essayer deux batteurs sur une même chanson. En plus parfois je fais enregistrer des cordes pour un morceau et au final je ne m'en sers pas. Tout cela finit par me coûter cher. Il m'est donc nécessaire d'avoir d'autres sources de revenus. Dernièrement j'ai fait un court métrage, quelque chose de très surréaliste, pas du tout orienté grand public. Si j'avais plus de temps libre je ferais beaucoup plus de courts métrages comme ça, des choses que personne ne veut voir à part moi et quelques amis.


A ce propos, en lisant ta bio j'ai appris que tu étais l'auteur du premier téléfilm érotique islandais...
Oui. Une fois n'est pas coutume, ce projet s'est fait par accident. Je faisais de la musique pour une chaîne de télé et un jour je discute avec son boss, un vieil ami. On blague et il me fait : "Pourquoi ne ferais-tu pas le premier téléfilm érotique islandais ?" J'ai dit : "Bonne idée ! Si tu me donnes le fric, je le fais." Parti d'une blague, tout cela est vite devenu sérieux. J'ai appelé l'éditeur du seul magazine érotique islandais et on a écrit un script ensemble, une comédie, un truc soft avec de l'absurde, des acteurs amateurs, des blagues à deux balles. C'était marrant. En plus on a fait la meilleure audience historique de la chaîne. Mais je ne réitérerai pas l'expérience parce que je trouve que c'est bien de ne faire certaines choses qu'une fois, juste pour tenter. Mon seul regret sur ce projet c'est que j'étais partout à la fois, à la production, au script, à la B.O. Du coup je n'ai pas pu assister au tournage !


Héhé. On retrouve un certain érotisme triste sur les pochettes de Bang Gang. You faisait un unique plan serré sur un bikini, Something Wrong ouvrait le champ sur une nature féerique et verdoyante avec toi dormant au premier plan et une femme nu dans le lointain, mais aujourd'hui Ghosts From The Past ne montre plus que toi, shooté de face sur fond noir. Pourquoi ?
Au départ pour la pochette je pensais faire un dessin, mais beaucoup trop de groupes islandais choisissent cette esthétique du dessin et de la fantasmagorie. En Islande on a d'ailleurs un mot intraduisible pour décrire ce type de romantisme, c'est "krutt", que les anglais traduisent par "cute". Les analystes islandais parlent même de "krutt generation". Mais moi je ne veux pas être considéré comme un énième groupe islandais. J'ai donc choisi l'option esthétique contraire, anti-krutt, en faisant quelque chose de très sobre en noir et blanc. Par contre je tenais à utiliser du papier glacé et non du papier recyclé.


Cette pochette a le mérite de montrer clairement que Bang Gang c'est un type : toi.

Oui, je développe petit à petit mon identité. Parce que c'est vrai que sur la pochette de mon premier album je n'apparaissais pas et que sur celle du second j'apparaissais mais discrètement allongé dans le paysage.


De même pour le chant : au départ tu ne chantais pas sur tous les titres, alors que maintenant oui, quasiment tous. Pourquoi ce changement ?

En fait sur You j'avais écris des morceaux qui nécessitaient de chanter avec une voix très haut perchée et comme j'ai encore mes couilles j'ai essayé de chanter très aigu mais parfois je n'y arrivais pas. J'ai donc appelé une fille. Mais au-delà de ça, si aujourd'hui je chante sur toutes mes chansons c'est que j'ose m'exposer de plus en plus. Alors qui sait, peut-être que sur mon prochain disque je m'exposerai tellement que la pochette montrera  l'intérieur de ma bouche, de mon nez ou de mon cerveau. Et qu'on verra que je n'ai qu'un petit pois dans la tête !

 


Ma chronique de Ghost From The Past ici

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvain Fesson - dans DISCussion
commenter cet article

commentaires

callivero 25/06/2009 17:20

C'est vrai que tout seul, les deux airs qu'il a mis ne portent guère à l'allégresse...Mais j'ai un petit faible pour keren Ann, chaque fois que je l'écoute, j'ai envie de dessiner !

SYLVAIN FESSON 26/06/2009 14:59


Dessiner, dormir : on en revient au rêve !


morganeonluto 18/09/2008 10:10

BANG GANG le 26/10 à la Maroquinerie, 16 euros. J'en connais qui vont être heureux..

lustucru 28/07/2008 11:56

oups

http://microgolb.blogspot.com/2008/06/top-of-flops-of-pops-of-blogs-2.html

pour la petite histoire

lustucru 28/07/2008 11:49

sympa l'interview (y a une part 4?)
c'est moi ou il a un faux air de johny depp sur la pochette
(super com de ma part youhouuuuu)

tu participes au jeu top of the flop ? (voir sur le blog
http://art-rock.over-blog.com) j'ai deja mis morganLB sur le truc;-)

Sylvain Fesson 28/07/2008 12:04


Non, pas de part 4 !
C'est vrai que sur la photo il a un air de Depp ;-)
Top of the flop, j'en ai eu vent, j'y réfléchis...
Je te tiendrais au courant de ma participation ou non.
Tu as fait quelque chose pour ce concours ?