Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : PARLHOT
  • PARLHOT
  • : Parlhot cherche à remettre l'art de l'interview au cœur de la critique rock. Parce que chroniquer des CD derrière son ordi, c'est cool, je le fais aussi, mais le faire en face du groupe en se permettant de parler d'autres choses, souvent c'est mieux, non ?
  • Contact

INTERVIEWS

Rechercher

7 mars 2006 2 07 /03 /mars /2006 13:15
La possibilité d'un Imbécile heureux ?

Enfants-tyrans : tueurs nés ?

En attendant, on peut lire leur ébahissant numéro du mois de mars. Au sommaire, une interview majeure de l’écrivain-rock critic Nick Tosches. Il y parle du Roi des juifs, son livre sur un truand légendaire de la mafia italo-new-yorkaise et des "fondements présocratiques du rock’n’roll". Je ne vous dit que ça. Oh ! il a aussi cette phrase-aveu magnifique : "Je me suis m’y à écrire parce c’était une façon forte de communiquer avec les gens sans les regarder dans les yeux". On trouve, autre choc, un étonnant papier sur les enfants-rois qui virent tueurs nés. Parler d’enfant-tyran serait d’ailleurs plus juste. C’est un vrai cauchemar. A lire ces lignes, on a l’impression que les gosses se transforment progressivement en Chucky, les gosses deviennent les ogres et mangent les adultes. Répondent aussi présents les aphorismes noirs et/ou poétiques de Fernando Arrabal (ex : "L’humoriste sans religion dessine à tombeau ouvert", "Buster Keaton : marrant glacé", "Elle n’a pas de seins mais des ailes, dès qu’elle m’embrasse, je plane !", "Elle fait la sieste couchée sur la mer"...), les comic-strips désespérément dark de Noyau sur nos "affaires" à l’autre sexe, le feuilleton sans fin de Frédéric Pajak sur un autre Frédéric (Nietzsche) et "La fin du monde du mois" de Philippe Garnier, pas l’écrivain et célèbre critique rock qui vient de sortir Caractères, belle somme sur les seconds rôles et autres oubliés d’Hollywood, mais un autre écrivain, moins connu. Le titre de sa chronique ? "Le rêve d’un monde sans vieux". Tout un programme, d'une cruelle finesse dans un monde d'abrutissement.

Partager cet article

Repost 0
Published by sylvain Fesson - dans MEDIAlogue
commenter cet article

commentaires